Voir le positif dans ses clients est la base même d’un regard de coach qui soutient les ressources. En effet, avant de prétendre les développer, encore faut-il déjà les repérer et les valoriser !

Pourquoi voir le positif en toute chose ? C’est une qualité essentielle pour devenir coach. La formation de coach développe cette compétence.

La positivité est la base de la posture de coaching

Vous le savez, il y a 4 aspects à la posture de coach développeur, adossée à la symbolique des 4 énergies :

  • Terre : Regard positif (regard délibérément positif, focalisé sur les potentiels, les points d’appuis et les leviers d’action)
  • Eau : Approche systémique (écoute systémique du problème et des éléments de solutions, attention portée aux inter relations et à la logique qui sous-tend le système)
  • Air : Orientation solutions (questionnement impertinent, orienté solutions)
  • Feu : Centration résultats (accent mis sur l’action, et lâcher prise sur le résultat)

Voir le positif est une vocation

Voir le positif en toute situation, traduit l’orientation du regard. Cela procède d’une décision. On ne regarde pas le positif par hasard : on regarde le positif à la fois par vocation et par décision, celle de valoriser et développer.

Voir le positif chez les autres et dans les situations observées, suscite en écho, l’équivalence positive en soi. C’est pour cela que les optimistes sont en meilleure santé que les pessimistes.

Le Dr. Robert Emmons, expert mondial des bienfaits de la gratitude, a découvert que les gens qui expriment de la gratitude et entretiennent une pensée positive et optimiste :

  • Ont des revenus de +10% supérieur à ceux qui ont des pensées négatives et n’expriment pas leur gratitude
  • sont en relation avec plus de personnes et sont plus appréciés de leurs amis
  • sont 10% de moins victimes de maladies liées au stress
  • vivent 10 ans de plus que les autres en moyenne

D’après une étude menée entre 1960 et 1990 aux Etats Unis :

les personnes optimistes ont vécu 19% plus longtemps que les pessimistes et dans de bien meilleures conditions de bien-être et de réussite.

L’optimisme est ainsi réputé pour améliorer l’immunité, et réduire le nombre de jours de maladie et de convalescence !

Voir le positif : un puissant facteur de croissance

Si vous voulez progresser dans tous les domaines de votre vie, sans faire tellement d’effort, commencez par voir le positif délibérément, partout. Cela donnera de la force à votre positivité naturelle.

C’est comme mettre de l’engrais aux pied d’une plante, elle pousse mieux. Et dans le cas du positif que vous offrez aux autres, vous vous l’offrez à vous-même en même temps, par échos systémiques.

Voir les potentiels, est la meilleure façon de les « tirer vers le haut », puisque votre énergie se dirige là où vous placez votre attention. Un regard positif est donc comme une nourriture, qui fortifie et aide à la croissance.

Le regard positif peut être focalisé sur un potentiel en particulier, mais il peut aussi être diffus. C’est alors un regard qui englobe toute la dynamique de croissance de l’être. Dans ce cas, il porte donc sur les qualités d’être et non seulement sur les compétences techniques.

Pourquoi considérer d’abord le positif ?

Le regard positif va permettre de montrer aux autres leurs points d’appui, et leurs leviers d’excellence.

  • Il est plus facile de reproduire et d’améliorer ce que l’on fait déjà bien, que d’apprendre de nouvelles compétences. Il ne faut donc jamais se priver de cette source d’énergie disponible et accessible, que beaucoup d’entre nous ne voient pas ou ne voient plus.
  • Les gens apprécient le Fee-back positif précis, qui leur montre concrètement qu’on s’intéresse à eux et qu’on sait apprécier leur singularité. Nous ne parlons pas ici d’être “sympa” (au sens affectif du terme, ce que vous pouvez toujours faire par ailleurs, si tel est votre souhait), mais juste d’être professionnel dans la qualité des retours que l’on effectue aux autres, en sachant tout particulièrement valoriser leurs points forts.

Quel est le sous-jacent d’un Regard positif ?

Le regard positif, la parole impeccable (qui n’ouvre la bouche que pour déclarer quelques chose ayant attrait à l’unité sous-jacente), sont les attributs d’une orientation spirituelle de la vie (indépendamment de toute religion). C’est une manière de regarder « en esprit et en vérité ».

La vision systémique, qui considère l’unité du tout avant la différence entre ses parties, est un regard non duel, qui privilégie le sens de l’Unité. Voir le positif, revient à considérer le positif de l’Unité dans chacune de ses manifestations au sein de la dualité. Ce n’est pas une qualité morale pour autant.

Au lieu de se perdre dans les impressions superficielles à propos du négatif, le regard positif plonge dans l’unité pour y révéler les pépites, qui gisent souvent sous les apparences contraires.

Le client développe naturellement ses talents au fur et à mesure que le coach les valorise à ses yeux.

Voir le positif, c’est un métier : celui de coach !

En pédagogie, on sait qu’un élève progresse mieux quand on lui signale ce qu’il fait de bien que quand on lui signale ce qu’il ne réussit pas.

Etre encouragé sur ses points forts, entraîne une dynamique positive qui tire la personne vers le haut, y compris sur ses points faibles. La personne est alors aspirée vers plus de conscience et de compétence. C’est une stratégie plus efficace que de directement travailler les points faibles, qui crée une aspiration inverse, vers le bas, entrainant l’ensemble du système vers moins de compétence et de performance.

On s’accorde donc généralement sur le fait que le Feedback positif est plus stimulant et productif que le Feedback correctif.

Questions de coach pour révéler le positif

Lors d’un entretien, surprenez votre interlocuteur en lui proposant des questions valorisantes. Vos clients seront souvent surpris et ils auront même parfois du mal à répondre à ces questions :

  • Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?
  • Que tu fais-tu le mieux dans ce poste ?
  • Qu’est-ce qui fait que l’on t’a choisi pour occuper cette fonction ?
  • Qu’apprécies-tu le plus dans le fonctionnement actuel de l’équipe ?
  • Quelles sont les valeurs qui comptent pour toi : qu’est-ce qui est le plus important pour toi dans ton travail, d’une manière générale ?
  • Quelles nouvelles compétences aimerais-tu acquérir dans ton poste actuel ?
  • Dans quels domaines aimerais-tu progresser encore ? Concrètement, comment vas-tu t’y employer cette année ?
  • Etc…

Positif et négatif ne sont que des mots

Positif et négatif ne sont que des étiquettes que le mental appose sur les évènements pour les classer. C’est pratique pour stocker des informations dans la mémoire. Mais c’est une caricature qui ne représente pas la réalité de l’expérience.

Une expérience brute, si elle est vécue profondément, ne peut être qualifiée de positive ou de négative. Elle est, et c’est tout.

Et en ce sens (même si elle est vécue comme « négative » émotionnellement dans l’après coup), elle est toujours positive, puisqu’elle est.

Etre, c’est déjà positif ! (« le Non-être n’est pas » disait Parménide)

Le plein, la présence sont positifs symboliquement. C’est l’absence et le vide qui sont négatifs. Donc même une expérience « négative » est fondamentalement positive puisqu’elle est, et puisqu’elle traduit une forme de Présence…