Subir une agression lors d’une mission de coaching d’équipe est rare. En grande majorité, les expériences de coaching d’équipe sont gratifiantes, parce que les équipes que l’on accompagne prennent plaisir à se voir progresser ensemble, apprécient de travailler sur leurs difficultés pour les dépasser et mieux fonctionner collectivement. Ainsi, let le système (équipe + coach) passe généralement un bon moment partagé lors des séances de coaching d’équipe.

Toutefois il peut arriver au coach d’avoir à subir une agression (non physique a priori) de la part d’un membre d’une équipe. Subir une agression verbale évidemment, mais aussi et surtout subir une agression d’intention et un assaut énergétique : un membre de l’équipe qui souffre personnellement d’un profond mal-être, prend le coach comme bouc émissaire de ses rancoeurs, s’imagine que ce dernier est la cause de ses difficultés, et projette sur lui sa peur, ses ressentiments et sa colère pour s’en décharger, croyant se défendre d’une agression dont il s’imagine être la victime.

C’est heureusement assez rare, mais cela arrive. En vingt ans de coaching d’équipe, cela a dû m’arriver trois ou quatre fois seulement. Comment réagir positivement, d’autant plus qu’on est sensé modéliser la bonne posture et la bonne maîtrise de la dynamique de groupe ? On est généralement amené à subir une agression de ce type en public, et tout le monde observe vos réactions, pour voir comment vous allez vous en sortir, ce qui rend la situation d’autant plus délicate et complexe.

Lire l’article sur le site Orygin

Subir une agression de temps en temps est « normal »

Il est normal qu’il arrive de temps en temps que des personnes vous « agressent » verbalement et d’une manière énergétique. Ils se trompent de cible, c’est un épiphénomène, ce n’est pas facile à vivre sur le moment, mais pas si difficile non plus. C’est comme un exercice, cela vous exerce à devenir meilleur coach, à la fois plus impliqué et plus détaché…

Je vous souhaite d’avoir la chance de pouvoir subir une agression de temps en temps, une agression à la hauteur de votre capacité à l’absorber, parce que c’est cela aussi qui vous nourrit, vous raffermit sur vos ponts d’appui, et fait de vous un coach.

Quand cela arrivera, dîtes-vous juste que « c’est le métier qui rentre »…