Quel est votre style de coaching ?

C’est une question très pertinente, dont la réponse vous permettra de progresser plus vite, en sachant mieux qui vous êtes et quelles sont vos possibilités, vos points d’appuis à développer pour asseoir votre force personnelle.

En coaching de l’énergie, nous dirons que votre style de coaching est fonction de votre signature énergétique, selon que vous êtes plus marqué par les énergies des éléments Feu, Air, Eau ou Terre.

  • Le style de coach est déterminé par l’énergie qui domine dans votre caractère
  • Il est intéressant de repérer votre style de coach, car vous pouvez y trouver vos points d’appui et vos meilleures pratiques pour développer votre excellence singulière
  • Le style de coach vous indiquera aussi comment vous compléter et vous équilibrer pour renforcer encore l’impact et la puissance de votre prestation

Connaître votre style de coaching est important pour pouvoir à la fois :

  • bien assumer qui vous êtes, dans votre singularité, sans chercher à imiter un autre style de coaching que le vôtre, celui dans lequel vous avez le plus de chances d’exceller
  • pouvoir aussi progresser sur les 4 séquences du coaching, en apprenant à vous sentir à l’aise avec les 4 éléments du coaching dans chacune de ces séquences.

En connaissant bien votre « empreinte énergétique », en quelque sorte votre « ADN de coach », selon votre combinaison originale des 4 énergies fondamentales, vous serez à l’aise avec votre style de coaching, que vous pourrez renforcer, équilibrer, et même compléter si nécessaire.

Le style de coaching et les 4 éléments

Schématisons, et soyons volontairement réducteurs dans un premier temps pour partager un premier niveau de lecture, qu’il faudra nuancer par la suite :

 

  • Le style de coaching Terre est orienté vers le cadre, les engagements contractuels, la technique
  • Le style de coaching Eau est centré sur la relation, la confiance

 

  • Le style de coaching Air est très à l’aise avec le changement, la créativité, les idées nouvelles

 

 

  • Le style de coaching Feu est focalisé sur les résultats et l’action

 

 

Chaque style de coaching est bon et utile, et il n’y en a pas un qui soit meilleur que l’autre. Les 4 éléments sont nécessaires, même si chaque coach a sa spécialité dan une signature spécifique, avec laquelle il se sent plus à son aise. Mais fondamentalement :

  • Le coaching est une approche contractuelle, donc TERRE
  • Le coaching est un accompagnement qui passe par la relation entre le client et le coach à parité, donc EAU
  • Le coaching vise une une ouverture, un changement vers la nouveauté, donc AIR
  • Le coaching vise des résultats, qui en passent par des comportements et des actions à mettre en oeuvre, donc FEU

Vous voyez, le coaching n’est pas plus signé d’un élément que d’un autre, et chacun d’entre eux contribue à une mission réussie.

Pour progresser en coaching, vous devez « maîtriser » les pratiques de coaching liées aux 4 éléments :

  • Poser un cadre, le tenir, recadrer si besoin, être attentif aux aspects méthodologiques et déontologiques du coaching, ainsi qu’à l’incidence des différentes postures possibles
  • Entrer en relation authentique, en osant être vous-même, sensible et disponible pour capter à l’intérieur de vous la résonance de votre client, accompagner avec le coeur, témoigner du soutien et des encouragements, célébrer la réussite et les points forts avec générosité
  • Offrir un questionnement orienté solutions, oser l’impertinence, transmettre une vision enthousiasmante, faire preuve de créativité
  • Recentrer, confronter, challenger, ramener à l’action et à la simplicité, cultiver l’alignement pour modéliser les comportements cibles que le client a besoin d’acquérir, focaliser sur les progrès pour mettre en mouvement…

Et évidemment, selon votre style de coaching naturel, vous aurez plus ou moins de facilité dans certaines séquences du coaching et avec certains clients et certaines thématiques. L’idée dans les formations que nous vous proposons c’est de développer toutes les compétences requises pour être un coach complet, tout en cultivant votre propre style de coaching…

 

 

Style de coaching et cycle de coaching

La séquence de coaching qui correspond à l’élément Terre, est la première, celle par laquelle le coaching commence : le contrat ! Contrat de coaching (résultat visé par l’ensemble des séances, négocié lors de l’entretien tripartite), contrat de séance (résultat visé par une séance en particulier), contrat de séquence (objectif d’une partie de séance : imaginons que le client choisisse de travailler sur 3 objectifs, chacun fera l’objet d’un mini contrat de séquence).

 

 

Le style de coaching TERRE

Le contrat et les engagements : Pourquoi la contractualisation correspond-elle à l’élément Terre ? Parce que la Terre est l’élément concret, l’élément « solide » sur lequel on prend appui, le support ou le contenant dans lequel émerge la vie, comme le contrat est notre point de départ en coaching, le cadre structurant qui permet le changement et le canalise tout à la fois en lui offrant un périmètre.

L’importance du cadre : Un style de coaching signé de l’élément Terre, sera donc particulièrement attentif aux éléments du cadre du coaching (le lieu, la durée, la fréquence), les engagements pris en fin de séance,  à la rigueur, à la déontologie même, mais aussi à la méthode, aux protocoles et aux outils du coaching. Pourquoi ? Parce que ces éléments sont concrets, ils sont rassurants, ils donnent des points d’appui au client comme au coach.

Points d’appui : En coaching comme ailleurs, ce qui correspond à la symbolique de la Terre, ce sont les points d’appui, les racines, les détails concrets, les éléments de logistique. Un style de coaching dominé par l’élément Terre posera volontiers des questions sur les points d’appui du client, ses expériences passées qu’il a réussies. Le feed-back positif qui consolide l’existant serait ainsi probablement un outil auquel recourra volontiers un coach signé Terre.

Préparation : Un coach signé Terre gagnera à bien soigner ses entrées en matière (puisque ceux-ci sont symbolisés par la Terre dans notre modèle en 4 étapes). Il aura peut-être davantage besoin qu’un autre style de coaching de préparer ses introductions, ses débuts de séance. Une personne marquée par la Terre pourra ainsi ressentir le besoin de se faire des listes (ou des post’it) pour matérialiser les idées et les points clés qu’il lui semble important de mentionner en début de séance. Ce rituel de préparation rassure le coach et le rend plus disponible pour les étapes suivantes du travail. Ce n’est pas que le coach manque de confiance, c’est plutôt que c’est sa manière de réunir les conditions de réussite, la préparation est sa manière singulière d’avoir confiance.

Sécurité et méthode : Le style de coaching marqué par l’énergie de la Terre, sera rassurant, avancera avec le client méthodiquement, lui fera faire un pas après l’autre, en sécurisant chaque étape et en faisant en sorte d’en omettre le moins possible pour n’avoir pas besoin de revenir en arrière (« une fois que c’est fait, on n’y revient pas ! »). Un coach Terre sera excellent pour accompagner un client qui a besoin de structurer, de mettre en place des routines (comme des éléments de discipline personnelle, ou des règles et des processus dans son équipe).

Le piège du contexte et le risque de dérapage vers le conseil : Une personne très Terre est volontiers orientée vers la technique. S’il s’agit de la technique de coaching, pas de problème ! Mais le risque c’est quand le coach glisse imperceptiblement vers les détails du contenu du problème du client. Quand il cherche à comprendre le contexte, pour bien analyser les enjeux et bien maîtriser la dynamique du coaching…Dès lors, il risque de glisser vers l’expertise et le conseil, plus encore qu’un autre style de coaching.

Vous conviendrez certainement que la relation est essentielle dans une prestation d’accompagnement. De plus, nous croyons que ce qui fait effet dans le coaching, c’est quand le client s’aligne et se connecte avec la Présence (lire cet article pour savoir ce que nous entendions par « Présence » en coaching) qui résout pour lui les difficultés auxquelles son « désalignement » l’ont confronté. Et dans une perspective systémique, c’est la manière dont le coach s’aligne lui-même avec son être profond, pour être le plus authentique possible, qui modélise la manière dont le client pourra lui aussi mobiliser ses ressources internes.

Or c’est justement dans la relation entre le client et le coach que se manifeste cette présence à l’autre et à soi-même…

Et dans le coaching, l’EAU symbolise justement la relation, le lien de confiance, et la dynamique interne du client qui se réfléchit de façon systémique dans la relation avec le coach. Pour toutes ces raisons, l’EAU est pour nous la « matrice », le « ventre fécond » qui contient le germe de l’effet coaching en gestation dans l’interaction entre le client et le coach..

Style de coach signé EAU

Le cadre de référence intime et invisible : Dans cette seconde étape, le coach s’ouvre au cadre de référence du client, pour en capter les éléments clés, en lien avec l’objectif du coaching :

  • Qu’est-ce qui est « vrai » pour ce client (ses croyances)
  • Qu’est-ce qui est important pour ce client (ses valeurs)
  • Comment il s’enferme tout seul à l’intérieur du problème (et donc à l’extérieur de lui-même, à l’extérieur des solutions)
  • …. Et du coup, quels sont ses points d’appui pour faire levier et revisiter son « équation » pour l’ouvrir à de nouvelles solutions !

L’organe qui capte la résonance systémique : Comment le coach va-t-il capter toutes ces informations ? Avec sa tête un peu, avec son corps un peu, avec son ventre et son coeur beaucoup. C’est dans le ventre du coach que le cadre de référence du client va résonner, et qu’il va puiser l’inspiration d’une question puissante qui provoquera l’insight. C’est dans le ventre qu’il décèlera les prémisses d’une intuition, et l’idée du feed-back de pleine lune », celui qui tape dans le mille et permet au client de se connecter avec son centre…

Dans le corps, le ventre c’est l’EAU (le bassin et les jambes sont le socle et les racines – la Terre-, la cage thoracique avec les poumons et la gorge représentent l’AIR et la tête est en correspondance avec le Feu). Donc tout ce qu’on vient de dire à propos de la relation qui se passe dans le ventre est bien en correspondance avec l’EAU (la communication, qui n’est pas la relation et qu’il faut bien différencier de cette dernière, se passe à l’étage du dessus, dans l’AIR :

  • Vous pouvez avoir une bonne communication et une bonne relation : vous aimez bien quelqu’un mais vous ne savez pas bien communiquer ensemble
  • Vous pouvez communiquer très proprement avec quelqu’un qui vous est indifférent ou qui vous ne revient pas…)

Importance de la relation : Un coach signé EAU aura plus besoin qu’un autre de « sentir » son client, de « ressentir »que le courant passe entre eux, pour se sentir à l’aise et pouvoir bien accompagner (là où par exemple un coach AIR sera davantage attentif au contenu de l’échange et moins à la relation).

Empathie : Le style de coach marqué par l’empreinte de l’EAU sera attentif aux émotions du client et sera très sensible à ses propres ressentis. Le coach restera en contact sensible avec son client, par le coeur. Un coach signé TERRE aura de la pudeur à manifester ses propres émotions, tandis que le coach signé EAU le fera probablement plus spontanément, et ne ressentira pas de difficulté à exprimer ce qu’il ressent.  Si un coach signé AIR se livre au même exercice, il expliquera par des images et des comparaisons pour faire comprendre, plus qu’il n’exprimera pour émouvoir…

Prendre soin de l’autre : Du coup, un coach soutenu par l’énergie de l’EAU sera souvent plus prévenant, aura peut-être plus de tact et de délicatesse, qu’un coach signé du FEU par exemple, qui risque de confronter plus volontiers, étant plus sensible au résultat et moins à la relation…

Patience : Un coach signé EAU sera plus volontiers patient qu’un autre, et s’intéressera sincèrement à ce que vit le client dans son problème, là où un coach signé FEU se lassera vite d’écouter le client se plaindre et l’invitera à se tourner plus rapidement peut-être vers les solutions. L’écoute profonde et systémique sera sûrement le point d’excellence du coach senior, dont l’énergie dominante est l’EAU.

Le réseau relationnel : le style de coach signé EAU sera un accompagnateur idéal pour analyser les liens au sein du réseau relationnel du client, prendre en compte les ressentis de différents protagonistes au sein d’un système complexe. Là où un coach signé FEU percevra les rapports de pouvoir, un coach signé TERRE verra les territoires, un coach signé AIR percevra les positions et les arguments, le coach signé EAU percevra facilement les enjeux émotionnels de chacun au sein du système client…

 

Coaching et créativité« 

Qu’est-ce qui caractérise le style de coaching marqué par l’influence de l’élément Air ?

Comme vous le savez, l’Air symbolise l’inspiration, les idées, la communication, (pour en savoir plus sur la symbolique des éléments en coaching, lire la page sur le coaching de l’énergie), l’enthousiasme, la vision…

Dans cet article, nous allons préciser l’importance de l’air dans le coaching et le style de coaching marqué par cet élément.

Un coach très à l’aise avec l’élément Air accompagnera volontiers ses clients :

  • par les approches de créativité : il utilisera le récit métaphorique, recouvrera à des jeux (warm-ups, exercices divers), des mises en situations (jeux de rôles), des représentations graphiques (photo langage, dessins, peinture, etc…), des spacialisations (comme la ligne du temps, l’appel aux mentors, les constellations systémiques), du brainstorming et autres outils qui font travailler de façon décalée
  • ou dans des démarches de créativité : une projection d’une vision ou d’un plan stratégique, la description des grandes lignes d’une situation cible idéale. Ce coach sera assez naturellement porté à accompagner ses clients dans leur recherche d’innovation et de changement. De même il sera souvent inspiré d’accompagner son client dans une réflexion sur la raison d’être et le sens de sa mission (notamment en coaching d’équipe). Faisant lui-même preuve d’une certaine créativité, pourra donner des idées à ses clients, pour les aider à écrire une présentation, préparer une prise de parole en public, rédiger un mémo, concevoir une copie stratégique, etc…

Maîtriser l’Air dans le coaching de l’énergie, c’est s’appuyer sur une alliance relationnelle forte (Eau) avec le client, que depuis une position basse et un contrat clairement posé (Terre), pour oser des feed-back confrontants et des questions puissantes, qui ouvrent sur des nouvelles perspectives. La puissance du coaching se révèle dans l’art du coach à proposer ou déclencher des insights à son client.

L’Air déstabilise, l’air peut même étourdir, donner le vertige. Paradoxalement, il peut asphyxier, s’il est mal dosé. Il faut doser votre apport d’Air au client, en respectant ses rythmes et sa créativité propre. Même si vous avez plein d’idées et d’énergie, vous devez « jubiler calmement », rester concentré au lieu de vous disperser par votre mental, faire taire votre bavardage mental et vos agitations intérieures au profit d’une totale disponibilité orientée solutions.