L’analyse systémique peut être un élément de coaching d’équipe.

Un coaching d’équipe ne commence pas forcément par des entretiens individuels. Ces derniers ne donnent au mieux qu’une somme de perceptions individuelles du fonctionnement collectif.

C’est plutôt en interagissant directement avec le groupe, qu’on appréhende sa dynamique. Néanmoins, il arrive parfois qu’une analyse préalable (et en partie à partir d’entretiens individuels) facilite le travail de coaching d’équipe.
Réussir une analyse systémique est souvent nécessaire lorsqu’il y a dans l’équipe des phénomènes de groupe qu’on ne parvient pas à endiguer et qui vont en s’accentuant :

  • Absentéisme/présentéisme, souffrance au travail, accidents du travail, arrêts maladies à répétition, turn-over
  • Tensions interpersonnelles chroniques, conflits, reproches, plaintes, morosité, méfiance, rancunes,
  • Incivilités, détériorations, vols, violences, problèmes de sécurité, fracture sociale, conflits sociaux à répétition
  • Clivages au sein de l’équipe, on fait encore référence à son ancienne boite, des années après une fusion
  • etc…

Dans ces cas-là, réussir une analyse systémique sera très utile, pour repérer comment le système dysfonctionne et comment le remettre en ordre de marche.

 

Lire la suite de l’article sur le site Orygin

 

 Aller plus loin sur le thème « réussir une analyse systémique » :