En tant que coach, sur un marché en plein boom, il est difficile de se différencier.

Bonne nouvelle : le marché du coaching d’équipe est encore largement ouvert et prêt à être investi par les pionniers qui vont oser s’y positionner en professionnels compétents et légitimes !

3 bonnes raisons de devenir coach d’équipe ?

Pourquoi proposer du coaching d’équipe

  • Quand vous vous présentez sur le marché en tant que coach d’équipe, vous êtes différent de la grande masse de vos collègues coachs individuels, et donc beaucoup plus visible !
  • Les managers qui sollicitent un coaching pour leur équipe sollicitent directement leur N+1 et pas forcément les RH, parce que selon les entreprises, le budget Coaching d’équipe ne dépend pas forcément de la formation. Le processus de sélection et d’achat est donc plus court et plus direct.
  • Une mission de coaching d’équipe vous rend visible d’au moins une centaine de personnes dans l’entreprise : les 10 membres de l’équipe et chacune des autres équipes avec lesquelles ils travaillent. Parce que quand une équipe bénéficie d’un bon coaching d’équipe, cela se voit tout de suite, et tout le monde a envie d’en bénéficier à son tour. et on partage volontiers les coordonnées de son coach d’équipe, beaucoup plus facilement que celles de son coach individuel (à qui on a fait plein de confidences très personnelles). D’autant plus qu’à tort ou à raison, on n’a pas toujours envie de crier sur les toits qu’on bénéficie d’un coaching personnel (cela attise les jalousies, cela peut être mal interprété, et puis c’est effectivement personnel et ne regarde personne, etc…)

Des raisons de se lancer dans le coaching d’équipe, il y en a plein d’autres, on en reparlera. Notamment de l’impact. L’empreinte positive que vous laissez derrière vous avec un coaching d’équipe, tellement plus importante qu’en coaching individuel…

Mais pour en savoir plus, vous pourriez commencer par vous inscrire sur le lien en commentaire pour bénéficier d’une formation vidéo gratuite, qui répondra à 4 questions importantes :

  • Comment on est crédible face à un décideur pour vendre un coaching d’équipe ?
  • Comment on engage bien les premiers instants d’un coaching d’équipe ?
  • Comment on provoque des insights de groupe (prises de conscience) ?
  • Comment on accompagne la mise en oeuvre des actions de progrès résolues par l’équipe ?

Qu’est-ce qu’un bon coach d’équipe ?

Pour bien réussir un coaching d’équipe, il faut penser stratégique : concevoir un dispositif miroir dans lequel l’équipe va passer par des prises de conscience, en élaborant des solutions aux résultats visés.

Pour cela, il faut avoir construit un itinéraire de travail à la fois logique et pédagogique, dans grâce auquel l’équipe va réussir et se trouver performante.

Cela va non seulement faire avancer les choses, mais aussi donner confiance et motiver les troupes.

Mais pour autant, il faut savoir lâcher le conducteur ! On ne conduit pas un coaching d’équipe comme on anime une formation.

Fiez-vous au bruit du moteur !

–       Peut-être que le moteur tourne au ralenti ? C’est signe que la question est mal posée, que la motivation n’est pas au rendez-vous, que les conditions ne sont pas réunies. Il faut faire miroir, poser des questions, confronter, challenger… du pain béni pour un coach digne de ce nom !

–       Peut-être que le moteur tourne comme une mécanique bien huilée ? Il faut montrer le processus, pour modéliser les éléments clés du système de réussite, ce qui valorise le groupe et le fait grandir en conscience de ses points forts. Excellent !

–       Peut-être que la machine s’emballe, les gens s’excitent : irritations et tensions ou enthousiasmes fébriles et agitation frénétique ? Il faut encore une fois tendre le miroir et questionner le processus : qu’est-ce qui vous arrive ? de quoi avez-vous besoin ? qu’est-ce qui sécuriserait votre projet ?

Ne pas respecter le « conducteur »

Dans 80% des cas, on ne respecte pas les conducteurs à la lettre, parce qu’on ne peut pas et parce que ce n’est pas souhaitable.

Faut-il une bonne préparation, se traduisant par une bonne architecture : évidemment !

Faut-il s’en tenir au conducteur : évidemment pas !

Un bon coach doit être agile et savoir s’adapter. Mais il le pourra d’autant mieux que sa préparation sera excellente. C’est elle qui donnera la capacité à traiter en direct et à chaud s’il le faut les phénomènes de groupe qu’on est justement venu coacher.

Devenir coach d’équipe ?

Evidemment, pour devenir professionnel de quoi que ce soit, il ne suffit pas d’avoir l’envie et le talent, il faut commencer par se former !

Nous vous invitons à réservez dès maintenant votre entretien stratégique avec l’un de nos coachs formateurs pour valider et clarifier l’adéquation de votre projet avec les exigences de notre école. Je réserve mon entretien stratégique

En attendant nous avons construit une formation TERRE, EAU, AIR, FEU entièrement gratuite, spécialement à votre attention. Je profite tout de suite de cette formation gratuite.

 

Qu’est-ce qui vous attire le plus ?

Entre nous, qu’est-ce que vous aimez dans le coaching, dans le management ?

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ?

Qu’est-ce qui vous a fait choisir ou vous donne envie de choisir ce métier de l’accompagnement ?

Soyons honnêtes …

Bien sûr nous pourrions nous raconter l’histoire que le coach est sans intention, qu’il est là exclusivement pour l’autre, en pure position basse. Et c’est en partie vrai. Nous sommes convaincus que c’est tout d’abord la qualité de la relation à l’autre et la qualité de présence qui permet un coaching puissant et un management impactant.

Mais au-delà de cette posture, qu’est-ce qui nous excite vraiment ?

Et bien, ce sont probablement ces instants magiques où tout bascule … ces prises de consciences fulgurantes, ces insights qui s’installent dans le silence, juste après une question puissante. Bref ces moments fugaces qui changent une trajectoire et peut-être même une vie, … à jamais.

Car oui, une pensée peut tout changer…

Et s’il est vrai qu’il est magnifique de voir un individu réaliser des prises de conscience et faire preuve de résilience pour transformer son système personnel, c’est encore plus beau de voir tout un système en ébullition positive accoucher de transformations collectives radicales.

Déclencher des insights collectifs ? C’est possible ça ? Mais oui …

Et, quand ça déclenche au niveau collectif : les effets sont énormes, à la fois plus profonds et plus pérennes.

Alors comment s’y prendre ?

En travaillant sur l’énergie de l’équipe : où sont les pressions (tensions accumulées), les dépressions (perte de sens et de mobilisation), les blocages (problèmes de coordination, de communication, de compréhension, …) ? Et sur quels endroits précis appuyer pour libérer l’énergie qui ne circule plus ou mal … ?

Nous vous invitons à réservez dès maintenant votre entretien stratégique avec l’un de nos coachs formateurs pour valider et clarifier l’adéquation de votre projet avec les exigences de notre école. Je réserve mon entretien stratégique

En attendant nous avons construit une formation TERRE, EAU, AIR, FEU entièrement gratuite, spécialement à votre attention. Je profite tout de suite de cette formation gratuite.