Beaucoup de gens se sentent débordés, et ont la sensation de se laisser dépasser par le monde qui change vite.
Et, franchement, cela peut se comprendre :
  • La standardisation pour faire des économies d’échelle et pouvoir baisser les prix : ça vous tente ? Berk…
  • Proposer une offre bon marché mais de piètre qualité, cela vous paraît sexy ? Euh : pas sûr…
  • Grossir pour pouvoir investir et devenir ainsi encore plus gros : cela vous paraît-il avoir beaucoup de « sens » ? Bin, pas tellement, non…
Créer de la valeur d’usage, faire du sur mesure, devenir responsable, et réactif, prendre des initiatives… Super !
Mais, on fait comment ? Surtout quand toutes les croyances qui surdéterminent les structures vont en sens inverse…
Cette vidéo didactique et simple pose de vrais questions, pleines de bon sens :

La solution, c’est l’humain évidemment. Donc, il faut investir sur un management efficace, intelligent et humaniste.

Quand tout se bouscule, il faut revenir aux fondamentaux

Trouver du sens à ce qu’on fait, en travaillant dans l’axe de sa vocation, de manière à se passionner pour ce qu’on fait et y prendre du plaisir. Grandir intérieurement grâce à cela, se développer, se sentir aligné et épanoui.

En voila des principes de bon sens qui sont pourtant trop rarement honorés. Ce n’est en effet pas ce que recherchent les entreprises, qui prodiguent pourtant ce genre de discours de façades, tandis qu’elles ne s’en donnent pas les moyens, trop occupées à rechercher la croissance !

La croissance n’est pas un mal, mais cela ne devrait pas être ni un objectif, ni même un moyen. Ce pourrait être un effet non recherché. De même qu’on ne naît pas avec l’intention délibérée de devenir adolescent puis adulte le plus vite possible. En fait, on n’a pas d’objectif, mais plutôt un instinct de croissance intérieure. Donc, par nature, on déploie nos ressources, on actualise nos potentiels, mais sans objectif de rentabilité, juste par plaisir et par nécessité, et c’est ainsi que l’on obtient une trajectoire d’excellence, qui n’est pas un objectif en soi.

Quel est l’objectif de vivre ?

L’objectif de vivre… c’est de vivre ! Etre, apprécier, goûter à la saveur de soi-même à travers l’expérience présente, instant après instant.

Et bien sûr, c’est en construisant, en créant de la valeur pour les autres et pour soi-même, que l’on goûte pleinement à la saveur de l’être. Mais cette valeur, encore une fois, ne doit pas être une fin en soi, sinon on se projette toujours par la pensée, au lieu d’être intensément présent maintenant, et d’occuper toute sa place en pesant de tout son poids dans l’espace disponible.

La solution, c’est de s’installer dans son corps, et d’y respirer profondément, tout en se concentrant sur la tâche.

Qui peut nous aider à nous y retrouver ?

A l’époque où nous sommes tous ballotés dans un quotidien difficile et dispersant, on n’est pas tous des « philosophes » et encore moins des « sages ». Donc on se laisse bousculer par la tempête du monde extérieur et atteindre jusqu’à l’intérieur. On se perd, on fait un peu n’importe quoi, sans trop de conscience et donc sans maîtrise. On souffre, de tout, parce que rien finalement ne peut être pleinement satisfaisant dans ces conditions.

Alors on cherche à se remplir le pseudo intérieur, avec des pseudos pleins extérieurs. Evidemment c’est parfaitement inefficace, et voué à l’échec, puisque les objets extérieurs sont vides, et que l’intérieur est fondamentalement déjà plein.

Cela augmente encore la souffrance et pousse à la fuite en avant.

On voit clairement que tout cela n’a aucun sens.

Qui peut, au quotidien, remettre en perspective pour donner du sens, mettre un peu d’ordre dans la confusion et arbitrer les priorités au sein de la complexité ?

LES MANAGERS, encore mieux que les dirigeants, sont ceux qui interagissent au quotidien avec les équipes.

Ce sont eux les vrais interlocuteurs des équipes terrain. C’est eux qu’il faut développer, chouchouter pour qu’ils y voient clair, soient justes, et incarnent les fameuses « valeurs » de l’entreprise (dont en fait : tout le monde se fout ! soyons réaliste…puisque personne ne les relaye, et que personne ne les incarne vraiment)

Comment les managers peuvent-ils contribuer ?

Attention, dans ce paragraphe, nous pesons nos mots. Certains sont lourds de sens, nous les avons mis en gras.

Les managers doivent d’abord être des êtres humains. Pas des robots aux ordre d’un système sans âme. Ils doivent d’abord vivre pour eux-mêmes une grande qualité de présence.

Ainsi ils sont en mesure d’offrir des relations authentiques.

Se passionnant pour leur mission et prenant plaisir à leur travail, ils doivent garder la tête froide, en cultivant une super hygiène de vie, qui puisse leur offrir :

  • un haut niveau d’énergie vitale
  • une grande concentration
  • du coup de la lucidité sur les enjeux et de la responsabilité sur les priorités
  • de l’espace intérieur pour se sentir auteur et acteur (plutôt qu’exécutant impuissant), afin de voir les marges de manoeuvre et d’y prendre des initiatives

Les managers doivent plus que jamais être impliqués au quotidien dans une relation de proximité chaleureuse avec leurs équipes (en fait : c’est simple. Mais il faut savoir le faire et surtout : savoir que c’est ça qu’il y a d’abord à faire !).

Ils doivent savoir gérer leurs propres émotions, mais aussi accueillir l’expression des émotions de leurs collègues. Oh pas comme des psys à la c…, mais comme des êtres humains, dignes de ce nom. Des individus sensibles et disponibles.

La disponibilité, la qualité de présence, l’authenticité dans les relations, le courage pour dire les choses, c’est un métier, le leur, et cela s’apprend. Prendre le contrôle de sa vie, ne pas se laisser dépasser par les évènements, garder du recul et la tête claire, ce sont des compétences, qu’il faut développer.

Et puis, quand on a les bases, il faut pratiquer et revenir s’entraîner. Il faut se perfectionner sans cesse, en approfondissant sa propre expérience.

C’est pour cela que nous avons créé notre programme ‘’Managers : maintenez votre cap et votre énergie face à la complexité et à l’incertitude de la période’’

Un programme digital court et impactant

Son objectif est de permettre à vos managers de :

  • comprendre ce qui leur arrive, pour ne pas se laisser dépasser
  • reprendre pied dans le court terme,
  • remobiliser leur envie et celle de leurs équipes,
  • s’engager dans des actions pour obtenir des victoires (aussi petites soient-elles)
  • et finalement, retrouver pleinement leur énergie vitale

4 ateliers ciblés : Feu, Air, Eau, Terre

  • Des contenus pleins de bons sens, adossés à la symbolique du vivant, permettant de rester bien arrimés à la réalité organique
  • Focus sur une thématique bien ciblée, permettant de s’engager dans l’action immédiatement, et de se remplir d’énergie positive
  • Animation en mode coaching, évidemment !  Pour favoriser les interactions et la recherche autonome des solutions qui marchent (les apports étant transmis avant la formation sous forme de vidéos qui dépotent)
  • Synergies et coopération transverse entre des participants mis en situation de partager l’envie de se questionner, faisant ainsi le pari de l’intelligence collective

Les managers sont la clé de voute de l’entreprise

Il faut les développer. Il faut qu’ils créent toute la valeur pour laquelle on les paye, et dans ce cas, ne pas hésiter à les payer bien davantage.

Renseignez vous sur notre programme et prenez RV avec l’un des coachs qui l’animeront. Il répondra à vos questions et vérifiera avec vous l’adéquation entre vos besoins et notre programme.

Dans cette vidéo promotionnelle, vous trouverez :
  • la description des principales difficultés auxquelles les managers sont confrontés dans cette période de crise sanitaire inédite
  • et la réponse que nous apportons pour les aider à garder le cap et à se maintenir en énergie.

Motivations

Si vous n’êtes pas prêt à développer vos managers, comme une ressource clé de votre entreprise, ne perdez ni votre temps ni vos ressources. La formation n’aura d’effet que si elle s’inscrit dans le prolongement de votre volonté de changer les choses. Il ne s’agit pas d’occuper les gens pour consommer un budget et montrer qu’on a répondu à une demande. Cela c’est du temps perdu, cela ne trompe personne, et cela ne produit aucun effet.
Mais, si vous lisez ces lignes, et êtes parvenu jusqu’en bas de cet article, c’est que vous avez bien sûr déjà largement compris toute l’importance d’investir sur le management. Aussi, quand vous serez prêt à nous contacter, nous passerons un très bon moment au téléphone avec vous. Nous pourrons vérifier ensemble si notre programme vous convient et le cas échéant, nous vous proposerons autre chose, plus en rapport avec vos préoccupations.
Dans tous les cas, nous n’aurons pas perdu notre temps, ni vous ni nous. Vous aurez progressé dans votre réflexion, vous aurez repéré un partenaire digital pour coacher vos équipes à distance, nous aurons reçu du feed-back sur notre programme et nous aurons passé un bon moment ensemble à faire connaissance. C’est déjà énorme, et en fait : c’est le plus important…
A tout bientôt !