Le mot alignement revient souvent dans nos métiers du leadership, du management et du coaching. Qu’entend-on par là ? Pourquoi cette notion est-elle si importante dans l’approche coaching ? 

Qu’est-ce que l’alignement ?

 

Alignement de pierres levées
Alignement de pierres levées
à Carnac ou à Stonehenge

 

Dans le langage courant, on parle d’alignement postural (pour évoquer notamment la rectitude d’une colonne vertébrale), d’alignement en urbanisme, d’alignement de pierres levées à propos des sites sacrés celtes ou primitifs, de l’alignement des planètes en astronomie ou en astrologie.

L’alignement est parfois une pure notion de tracé dans l’espace (en urbanisme ou en anatomie) et parfois une notion presque ésotérique, évoquant la convergence de forces…

Nous allons parler d’alignement dans le même sens du mot mais dans un autre champ, celui de la performance.

En quoi consiste l’alignement en développement personnel ou dans le cadre de la recherche de performance ?

Alignement et performance

L’alignement est la mise en cohérence des différents facteurs de réussite.

Par exemple : la vision, le désir, et la confiance. Je vois où je dois aller, j’ai envie d’y aller, je me sens capable d’y aller. Il y a cohérence, alignement des forces.

Inversement si un des ces trois paramètres n’est pas aligné : supposons que la personne voie la cible, qu’elle ait bien envie de l’atteindre, mais qu’elle ait peur de se lancer par peur de l’échec ou de la réussite, une partie des forces vives de la personne sera mobilisée pour fuir ou rester immobile, alors que son projet est d’aller de l’avant. Un peu comme si vous rouliez avec le frein à main. Cela ferait chauffer le moteur, cela userait le frein et le véhicule irait moins vite !

Prenons un autre exemple d’alignement, pour compléter celui-là.

Un manager qui demande des efforts supplémentaires à ses équipiers, devra être parfaitement aligné lui-même avec le contenu de sa demande, en montrant l’exemple des efforts supplémentaires auxquels il consent. Sinon, on observera une discordance entre son discours et ses actes. Ainsi, un politique qui prône l’intégrité et l’équité, et s’offre la permisssion de transgresser lui-même les règles qu’il prétend imposer aux autres, ne sera plus crédible… (s’il est démasqué !)

Gandhi disait, paraît-il, « Vous devez être vous-même le changement que vous souhaitez voir dans le monde ! ». Cette sagesse part du principe d’alignement : Il y aurait un phénomène d’osmose ou de vases communiquants, entre l’intérieur et l’extérieur, un alignement entre ce que vous pensez à l’intérieur et ce qui se passe à l’extérieur.

 

Alignement et performance
Un champion de l’alignement
dans l’action quotidienne

 

Le même personnage proposait le raisonnement suivant : si vous faîtes la guerre pour obtenir la paix… ce sera une guerre de plus tout de suite, à l’issue de laquelle vous obtiendrez encore la guerre !

« La fin justifie les moyens » était selon lui une phrase de terroristes totalitaires, il lui préférait son opposée, renversant le paradigme : « les moyens justifient la fin ! ». Autrement dit, si vous voulez la paix, faîtes la paix. Et pour faire la paix : soyez vous-même en paix !

Son exemple a inspiré de très nombreuses personnes, en inde et dans le monde entier. Il est le premier (et peut-être le seul) à avoir remporté une victoire sur un colon oppresseur, sans livrer une seule guerre.

Par la suite, son propos sur l’alignement s’est approfondi, s’étendant à la manière d’incarner la spiritualité. Il considérait ainsi qu’il était inutile de réaliser des « exploits spirituels » en procédant par acoups, mais qu’en revanche il était largement nécessaire d’incarner l’état d’esprit spirituel, dans une non nuisance extérieure, et une non violence intérieure, au travers de tous les micro gestes du quotidien.

Par simple souci de cohérence personnelle, rien ne sert de délivrer des sermons grandioses aux autres, si à côté de cela on s’énerve pour des broutilles, on a peur,  ou on s’afflige pour un rien, on perd pied à chaque instant à cause du manque d’alignement entre les convictions de fond et la qualité de l’engagement à chaque instant, dans chaque détail de la vie quotidienne.

Etre authentique c’est être profondément et durablement aligné, sans rigidité, de manière mobile. L’alignement se rejoue à chaque instant, il se perd et se retrouve sans cesse, il s’ajsute en permanence, mais n’est jamais le même !

Dans d’autres articles sur le même thème, nous indiquerons comment travailler votre alignement en coaching, quelles sont les points de vigilance à propos de l’alignement. Nous proposerons aussi un zoom sur la manière d’effectuer un alignement intérieur au niveau des émotions.

A bientôt pour la suite…

 

Paul Devaux 06 10 56 14 96

 

Aller plus loin sur l’alignement en coaching :