Dans notre séminaire des 4 énergies du manager, nous apprenons aux participants à utiliser des techniques de préparation mentale en management, pour se visualiser en train de réussir dans des situations importantes, à forts enjeux.

 Technique de préparation mentale en management

Nous enseignons aux leaders différentes techniques de préparation mentale, que nous développerons dans d’autres articles, comme :

Ces outils puissants, sont simples, faciles à comprendre, parfois un peu plus difficiles à mettre en pratique, parce que justement ils sont simples. Ils relèvent tous d’un changement d’orientation mentale, d’une manière de gérer ses états internes en responsable.

Dans ces articles nous allons expliquer ce qu’est la préparation mentale pour les leaders

Lire la suite sur le site Orygin

La préparation mentale en management est un « apprentissage mental, dont le but est d’optimiser la performance personnelle, tout en promouvant le plaisir de la pratique et en favorisant l’autonomie”.

Une étude sur des pianistes a montré qu’à la suite de quelques séances spécifiques de préparation mentale (qui consistaient seulement à se visualiser en train de jouer au piano), un IRM permet de constater un agrandissement de l’aire cérébrale dédiée à la motricité de doigts !

La préparation mentale par la visualisation impacte donc le cerveau.
Dans le même ordre d’idées, lors d’une étude conduite à l’université de Chicago, une équipe de Basket Ball a été divisée en 3 groupes afin de tester l’ habilité des joueurs au lancer franc :

  • Le premier groupe pratiqua des lancers francs durant une heure chaque jour.
  • Le second groupe se contenta de se visualiser en train de réaliser des lancers francs.
  • Le troisième groupe, enfin, n’eut rien à faire.

Après 30 jours de ce traitement, les groupes furent de nouveau soumis au test des lancers francs.
Le troisième groupe ne s’améliora évidemment pas.
Le premier groupe s’améliora de 24 %.
Enfin le second groupe, lui, progressa de 23 % par la seule visualisation.

Etonnant, non ?

Visualiser une action mobilise le cerveau autant et de la même manière que si on réalisait vraiment cette action !