Le développement jusqu’à l’excellence des compétences de coach d’équipe sont la base de notre formation. Voici, à tire d’exemple, ce à quoi vous pourrez vous entraîner dans la formation au coaching d’équipe NRGy, qui s’appuie sur le modèle des 4 énergies pour développer l’excellence en coaching.

La liste ci-après des compétences de coach d’équipe n’est pas exhaustive, elle n’est qu’indicative et ne porte que sur l’énergie du Feu. Elle est probablement le fruit d’une petite heure de réflexion pour collecter ce que nous croyons être de bons exemples de comportements de coachs, incarnant l’énergie du Feu dans une démarche de coaching d’équipe.

Rappel sur le cycle d’un coaching

 

diapositive4

Bien entendu, certains de ces actes relèvent plus particulièrement de la phase d’engagements, phase plus spécifiquement marquée par l’énergie du Feu dans le cycle du coaching. Pour autant, chacune des 4 énergies étant présente dans chacune des 3 autres, le Feu peut s’exprimer aussi dans les phases de contact, d’ouverture et de solutions…

Cette vidéo vous rappelle en quelques mots, les 4 phases logiques d’un coaching bien construit… Elle fait partie intégrante des parcours de formation digitale au coaching d’équipe.

Que faire avec cette liste de compétences de coach d’équipe ?

Toutes les idées sont les bienvenues…

papier-toilette-initial-1

Entre autres bonnes idées, vous pourriez aussi repérer les 3 comportements qui vous sont les plus facilement accessibles, parce que vous y êtes le plus naturellement doué, et vous organiser une séance de coaching avec un collègue, ou une séance de supervision éventuellement, pour travailler (par vous-même et pour vous-même, selon la formule si chère à la démarche du coaching) à un plan de développement de votre excellence sur ce comportement opérationnel en situation de coacher vos clients.

Je me souviens d’un client qui m’avait demandé il y a quelques années pourquoi choisir ma proposition d’accompagnement par rapport à deux autres qu’il avait reçues de confrères (pas tellement coachs) :

  • l’une était une très bonne proposition de consultant, qui proposait le détail minuté d’un séminaire. On pouvait y savoir à l’avance, par quelle étape de réflexion passerait le groupe à 10h15 le deuxième jour, et de quels apports ils seraient les heureux bénéficiaires, un peu comme dans une formation
  • l’autre était le projet d’un team building avec des jeux, des jeux et des jeux (sans oublier quelques jeux) : des-breakers, des warm-ups, des activités outdoor, du fun, etc..un peu le catalogue d’euro Disney

J’ai l’air de dénigrer l’offre des mes compétiteurs de l’époque (ce que je n’ai évidemment pas fait auprès de mon client), mais c’est pour montrer en exagérant à peine, ce avec quoi le coaching peut être comparé, et halas souvent confondu. A l’époque, j’aurais aimé pouvoir indiquer à ce client quelles différences de vécu et d’effets dynamiques entre la proposition d’un coach et celle d’un moniteur de teambuilding, d’un formateur en leadership, ou d’un consultant en organisation. Certes, tous « animent » des accompagnements d’équipes, mais avec des finalités et des moyens très différents.

Sans plus attendre, voici cette liste : (roulement de tambours…)

22 Exemples de compétences de coach d’équipe

Nos exemples de compétences de coach d’équipe sont ici présentées sans organisation hiérarchique, « bénées en vrac », pour votre plus grand plaisir créatif :

  1. Clôture chaque séquence en questionnant sur : « quelles recommandations vous donnez-vous à vous-même, quels engagements souhaitez-vous prendre pour l’avenir …? » et enregistre les décisions prises, sous le contrôle du groupe (ou s’assure qu’elles soient bien enregistrées par un participant volontaire)
  2. Veille à ce qu’un plan de mise en oeuvre des décisions soit établi par le groupe
  3. Incite à mettre en oeuvre immédiatement, d’une séquence sur l’autre, les décisions prises en séance
  4. Laisse toujours la responsabilité au groupe de décider par lui-même.
  5. Pas d’ego dans le coaching : ne cherche pas à avoir raison ni à avoir le dernier mot !
  6. Stimule les participants et le groupe à toujours faire mieux, à sortir de la zone de confort. Challenge les solutions produites : comment aller + loin, faire + simple, être + efficace…
  7. Confronte le groupe sur ses angles morts pour le faire progresser
  8. Prend du recul pendant les travaux de sous-groupe, au lieu de rester avec eux trop collé
  9. Encourage l’équipe à adopter les comportements qu’elle vise en les incarnant lui-même dans son coaching. Dégage lui-même une énergie de feu qui encourage à avancer.
  10. S’assure que le groupe va au bout des échanges dans une séquence, en les relançant par des questions du type « Et quoi d’autre ? », « Que pouvez vous en conclure encore ? », « Et en allant encore plus loin, que pourriez-vous encore déduire sur les améliorations possibles de votre fonctionnement ? », etc…
  11. Ne perd pas de temps à polémiquer avec le groupe (n’argumente pas ses propositions après les avoir explicitées et expliquées)
  12. Invite le groupe à rester centré sur l’essentiel, en ayant toujours en tête les enjeux prioritaires
  13. Souligne les résultats intermédiaires obtenus par le groupe pour conforter l’avancement dans l’agenda
  14. Debriefe les séquences au fil de l’eau avec le N+1 et/ou avec le groupe pour valider l’avancement du groupe vers le résultat attendu
  15. Remet régulièrement le groupe en perspective avec la vue d’ensemble des résultats visés et des enjeux du coaching
  16. Ajuste l’agenda en cours d’intervention, en accord avec le groupe, pour atteindre plus vite les résultats
  17. Identifie et montre les potentiels de progrès du fonctionnement collectif
  18. Prépare avec soin l’introduction (du boss et celle du coach) pour donner du sens au travail et mettre en appétit sur l’agenda
  19. Présente le fil rouge et le programme pour mettre en évidence l’articulation logique entre les séquences et les objectifs
  20. Donne du rythme et de la cadence
  21. Pré-mobilise sur les résultats souhaités au début de chaque séquence et vérifie que le groupe est bien motivé par les résultats visés
  22. Utilise les échos systémiques pour confronter le groupe (et susciter des insights)

Bien entendu, il n’y a pas que le feu dans la vie…

Alors, vous vous sentez bien de cette énergie du Feu ? Voyez-vous ce qu’elle peut apporter comme puissance à votre coaching ? Quelle que soit votre signature, venez vous entraîner à nos côtés pour booster votre excellence en coaching !

…Naturellement, il y a quatre énergies et nous ne focalisons pas spécialement sur le Feu. Vous pourrez vous entraîner à développer les compétences de coach d’équipe liées aux 3 autres énergies, ce qui fera d’ailleurs l’objet d’autres articles si vous le souhaitez. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous dans l’espace prévu à cet effet 🙂