La persévérance est essentielle pour réussir quoi que ce soit durablement. C’est une évidence : sans persévérance, personne ne parvient à rien.

  • Ne serait-ce que pour avancer de quelques mètres, il faut mettre plusieurs fois de suite un pas l’un devant l’autre.
  • Pour rester en vie quelques minutes, il faut respirer sans cesse, respiration après respiration. Le corps a donc besoin “naturellement” d’une grande persévérance.

Quel ennui, quelle routine quand on y pense !

Persévérance indispensable

Si vous êtes doué en management, vous avez du talent naturel dans la relation, dans l’écoute, vous avez du charisme pour embarquer les autres, vous êtes un leader naturel et vous rayonnez autour de vous, c’est parfait. Mais vous n’irez pas bien loin, même avec tout ça, sans persévérance.
Oh là, je me mets à votre place et beaucoup d’entre vous se disent déjà : “je sens que cet article sur la persévérance va être bien casse-pied”, “il va sûrement nous servir un couplet de morale, bien culpabilisant, sur la volonté et tous ces trucs difficiles et ingrats…”

Ce serait mal nous connaître que de croire cela. Bien au contraire, je vous propose un point de vue bien plus stimulant…
Certes, pour réussir quoi que ce soit, il faut se maintenir dans le temps, à faire la même chose, avec persévérance, même si c’est un peu routinier. Par exemple, pour planter un simple clou, un seul coup de marteau ne suffit pas, il faut en donner beaucoup ! Et c’est toujours le même geste, auquel il faut donner toute son attention (sinon gare à vos doigts !)

Qu’est-ce que la persévérance ?

Mais la persévérance ce n’est pas s’enfermer dans “la monotonie d’une volonté inébranlable qui soulève des montagnes à force de vertu face au déferlement de l’adversité…”
La persévérance c’est plus simple que ça : cela ne se joue toujours que dans le seul instant présent ! Je n’ai pas besoin de décider de faire quelque chose pendant longtemps (ce qui est fatigant par avance !).

J’ai simplement besoin de décider de faire cette chose maintenant… et de reconduire cette même décision l’instant d’après !

C’est la même chose, me direz-vous… Eh bien, non pas tout à fait :

  • dans un cas vous vous enfermez tout seul par avance dans une contrainte,
  • tandis que dans l’autre vous décidez librement à chaque instant de  reconduire votre choix précédent.

Dans un cas vous êtes libre, dans l’autre non !

Seul l’instant présent

Ce qu’il y a de bien avec “maintenant”, c’est que c’est très court, et que c’est toujours neuf !
Donc je décide maintenant : par exemple de faire un footing ou bien encore d’offrir un feed-back positif à un collaborateur. C’est facile. C’est léger. Rien à voir avec “m’acquitter d’un devoir”, face à un engagement que j’aurais pris avec moi-même, ma vie n’étant finalement plus qu’une succession de devoirs et de contraintes !
Et après ? Eh bien, le lendemain, je décide éventuellement la même chose (mais ça, c’est une question à laisser de côté pour demain). Et le lendemain, c’est de nouveau un seul instant, une seule décision, qui ne concerne que tout de suite. Elle est donc simple et facile à mettre en oeuvre, tout de suite. Je décide et je passe à l’acte. Et c’est tout. Et ainsi, jour après jour. Voila ! Et toute cette boucle représente : la persévérance. Vu comme ça, ce n’est pas si difficile que ça…

Jamais aucune routine

Et vous savez quoi ? La routine, la monotonie, cela n’existe que dans votre tête !

C’est une histoire d’ennui que vous vous racontez là.

Mais vous pouvez vous en raconter une autre.

Et vous pouvez surtout ne rien vous raconter du tout. Vous pourriez juste expérimenter dans le silence intérieur ce qui se présente maintenant au miroir.

Vous explorez le monde, le monde extérieur (pourquoi pas ?), mais aussi et surtout : le monde intérieur. C’est extraordinaire comme  une simple inspiration est intéressante (ou une simple expiration), comme elle vous inspire de nouveau à chaque cycle respiratoire, à condition que vous ayez accepté d’expirer profondément à l’instant d’avant, pour vous laisser totalement inspirer maintenant, par l’instant présent.

Il n’y a jamais aucune routine, maintenant ! La routine c’est une invention du mental qui exerce des comparaisons, qui s’épanche en émotions superflues. C’est tout. La seule chose qui soit vraiment sûre, c’est là : maintenant, tout de suite. Et c’est parfaitement neuf. Le reste n’est que supputations…