L’immense pouvoir de guérison de la méditation du sourire n’est pas un mythe. Vous pouvez en faire l’expérience directe, par vous-même. Nous allons vous présenter ici les grandes lignes de cette technique taoïste qu’on appelle la méditation du sourire.

« Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament » – proverbe chinois.

“Un sourire est le meilleur maquillage qu’une fille puisse porter” – Marilyn Monroe 

SUJETS ABORDÉS DANS L’ARTICLE :

  • Les bienfaits du sourire pour la santé
  • Méditation du sourire
  • Sourire en méditant
  • Sourire et méditation
  • Méditer en souriant
  • Pratique méditative du sourire

Le sourire réconforte

Il vous est sûrement arrivé de marcher dans la rue en grommelant, vous tracassant au sujet de choses que vous avez à faire, de vos relations avec des personnes de votre entourage, de votre travail ou divers aspects de votre vie. A un moment, levant la tête, vous surprenez quelqu’un en train de vous sourire et, sans même en avoir conscience, vous lui rendez son sourire. En une fraction de seconde vos soucis se sont évanouis. Le dos redressé, vous continuez votre marche et quelque chose vous dit que tout s’arrangera. Le vrai sourire a des pouvoirs fabuleux.

Quand vous adressez un sourire à quelqu’un, il se sent réconforté. Quand vous souriez à vos plantes, c elles-ci captent l’énergie de l’amour et croissent. En rentrant chez vous, si vous souriez à votre chien et lui caressez la tête, il remuera la queue en signe de contentement. Si, par contre, vous criez après lui et lui donnez des coups, il ira se tapir dans un coin, grognera ou vous mordra. Si vous vous répandez en invectives contre ceux que vous aimez, ils vont prendre une attitude défensive.

Le sourire prédispose les autres favorablement

La première impression que l’on donne est unique. Et lorsqu’on sourit, elle est directement positive. En souriant, vous communiquez ainsi que vous êtes une personne chaleureuse, amicale et ouverte à la rencontre.

Ceux qui ne sourient pas passent à côté d’une partie de leur capacité de donner et de recevoir. Leur air fermé, leur manque d’humour face à la vie peuvent leur valoir des ulcères, des maux de têtes, pour ne citer que deux des principaux dérèglements physiques, liés au manque de sourire.

A l’inverse, ceux ayant le sourire aux lèvres apportent la joie à leur entourage ; ils sont en bonne santé et vivent une existence heureuse. Tous ceux qui les rencontrent gardent d’eux un souvenir agréable.

Le sourire est contagieux

Le fait de sourire aux autres les incite à sourire eux aussi. Selon une étude, le fait de sourire à quelqu’un pourrait générer en cascade jusqu’à 500 sourires en une seule journée. C’est une sorte de chaîne de contagion positive. Impressionnant, n’est-ce pas?  Lors de votre prochaine rencontre, pourquoi alors ne pas vous présenter avec le sourire pour ainsi contribuer à la bonne santé des autres?

Par conséquent, souriez à vous-même, où que vous soyez, qui que vous rencontriez sur le chemin de votre vie.

Le sourire se répercute sur les autres. Une personne souriante apporte toujours un petit plus. Souriez et les gens chercheront spontanément votre compagnie.

Les effets bénéfiques du sourire sur la santé

Dans une étude menée en 2012, Tara Kraft et Sarah Pressman, psychologues à l’Université du Kansas, ont démontré que sourire avait un impact immédiat sur la sensation de bonheur. Selon les résultats des recherches, les participants ayant le sourire réduisaient leur stress et augmentaient leur motivation. En souriant, le cerveau comprend que vous êtes heureux et libère des endorphines qui sont bonnes pour le moral. Vous ressentirez donc un sentiment de bien-être immédiat. Le fait de sourire permet de réduire le cortisol, qui est l’hormone du stress. A la place, votre cerveau va produire de la dopamine, bénéfique pour votre motivation et sensation de plaisir. Sourire apporte une sensation de bonheur et renforce le système immunitaire.

La méditation du sourire au quotidien

La méditation du sourire fait entrer l’amour dans votre corps là où il est le plus indispensable. Sourire à soi-même et à chaque partie du corps permet d’aborder les diverses parties de votre corps avec affection et respect, comme s’ils étaient vos enfants, ou vos animaux de compagnie, dont vous prendriez soin.

Pratiquer la méditation du sourire quelques instants, à plusieurs reprises dans la journée, est une excellent façon d’éveiller en soi-même l’énergie de l’amour. Voir à ce propos notre article sur les effets bénéfiques de la méditation.

Si vous persévérez dans la pratique de la méditation du sourire, votre vie s’épanouira. Les habitants de votre monde intérieur (organes vitaux, os, sang, cerveau) vous restitueront un corps rajeuni et régénéré, par la force de ce sourire intérieur. Avec lui vos rapports avec les êtres et les choses s’arrangeront comme par enchantement ; ils se feront naturellement, dans la paix et l’amour.

La marche du sourire

L’objectif de cette marche n’est pas de faire du sport, ni de faire une excursion, mais de se détendre et de s’ouvrir à ce qui est positif et appréciable, en ce moment même, dans votre vie telle qu’elle est. Il s’agit de chercher activement ce qui est plaisant au cours de cette promenade, pour orienter votre attention plutôt sur des choses agréables pendant quelques instants… Et tant qu’à faire, dans cet état de détente et d’ouverture : laisser émerger en soi un sourire d’appréciation et de gratitude, dont on réunit ainsi les conditions pour qu’il survienne.

  • C’est une technique pour changer son état intérieur et susciter en vous des sensations de bien-être.
  • Cette marche pourrait ainsi se limiter à une courte promenade dans un parc, ou sur les berges d’un cours d’eau en ville. Ou dans les rues, tout simplement.

Cette marche consiste donc à marcher dans la rue ou dans la nature en s’évertuant à sourire à tout ce que vous apercevez avec vos yeux, aux sons que vous entendez, aux odeurs que vous sentez, aux sensations kinesthésiques que vous percevez (la fraîcheur de l’air, l’humidité, la caresse du vent sur votre visage, vos mains chaudes ou froides, le contact de vos pieds sur le sol, l’ondulation naturelle de votre colonne vertébrale au gré de vos pas, etc…). D’autres marches de ce type peuvent vous inspirer, telle que la marche de santé.

La sagesse taoïste et le sourire

Se sourire à soi-même, c’est comme un bain d’amour ; il fait de vous votre meilleur ami. Le sourire intérieur apporte  l’harmonie intérieure à ses pratiquants.

Si nous jetons un regard sur notre société occidentale, nous nous apercevons qu’elle ne connaît pas le secret du sourire. Nous étant éloignés du courant naturel de vie, et son expression naturelle à travers le sourire, nous avons perdu aussi une bonne partie de notre pouvoir personnel d’autoguérison.

Sourire avec les yeux

Mantak Chia, enseignant Taoïste de dimension internationale dit que la méditation du sourire devrait commencer par les yeux :

« La méditation du Sourire doit commencer par sourire avec les yeux, car ils sont reliés au système nerveux autonome, qui régule l’action des organes et des glandes. Les yeux sont les premiers récepteurs des signaux émotionnels qui provoquent l’accélération des organes et des glandes, à l’occasion d’un stress ou d’un danger (la réaction de confrontation ou de fuite), et ralentissent leur activité, une fois passée la crise.

Les yeux sont en liaison avec le système nerveux autonome qui est divisé en deux : le sympathique et le parasympathique. Le premier commande les réflexes de survie, le deuxième permet au corps de se détendre et de se sentir en sécurité. Il est générateur de calme, des sentiments d’affection et d’amour, en nous et chez les autres.

Ces deux systèmes physiologiques sont liés à chaque organe et chaque glande. Par l’intermédiaire des systèmes nerveux, ceux-ci reçoivent l’ordre d’accélérer ou d e ralentir leur activité. C’est donc de cette liaison entre les yeux et les systèmes nerveux que découle toute la panoplie des émotions et des réactions physiques immédiates.

Quand tout se passe normalement, les yeux réagissent de façon calme et équilibrée. Par conséquent, en détendant simplement les yeux, on détend tout le corps, rendant ainsi l’énergie disponible pour l’activité du moment ».

Les vertus de la méditation du sourire

Si vous vivez dans la peur, la tristesse ou la colère, les organes produisent des substances toxiques. Le sourire intérieur vous détend et vous rend heureux, de sorte que les sécrétions organiques deviennent un peu comme du nectar. La pratique du sourire allège le travail de vos organes, ce qui leur permet de fonctionner avec plus d’efficacité. Jour après jour, nous demandons à nos organes d’accomplir une lourde tâche : faire circuler et purifier des litres de sang, transformer notre nourriture en énergie, éliminer des substances toxiques, et notamment celles qui sont liées à la mauvaise manière de gérer ses émotions. Le sourire intérieur leur rend la tâche agréable.

Technique de la méditation du sourire

Fermez les yeux et souriez à travers eux. Détendez- vous et sentez vos yeux émettre un sourire profond et radieux. Par la détente des yeux, vous pouvez calmer tout votre système nerveux.
En détendant les yeux grâce au sourire intérieur, vous libérez votre esprit de tout le poids des tensions corporelles.

Lorsque vous sentez vos yeux rayonner un large sourire, faites descendre cette énergie dans vos organes vitaux, puis remplissez-les d’un sentiment d’amour.

Répandez le sourire dans tout le visage, puis faites-le entrer dans vos mâchoires.
Les mâchoires sont un des endroits du corps où les tensions s’accumulent le plus. En souriant dans vos mâchoires, vous aurez la sensation que votre corps lâche prise, que de nombreuses tensions se relâchent.

La nuque est aussi un réservoir de tensions. Elle est traversée d’une multitude de nerfs et de vaisseaux sanguins vitaux. C’est elle qui assure la liaison entre le cerveau et le corps. Il est indispensable de bien détendre la nuque, pour permettre une bonne irrigation du cerveau.

Sourire dans la poitrine

Sentez la détente gagner le visage et la nuque, puisse se répandre dans le coeur. En répandant le sourire dans votre coeur et en le remplissant d’amour, la circulation sanguine augmente ainsi que les échanges d’énergie yin et yang à l’intérieur de cette circulation. Sentez l’énergie d’amour de votre sourire se répandre dans tout le système circulatoire. Emplissez votre coeur d’amour, à travers votre sourire intérieur. Laissez-le devenir votre organe “ bien- aimé ”.

Cette pratique, jointe à une alimentation saine et un peu d’exercice physique, réduira considérablement les risques cardiaques.

Ensuite, du coeur, étendez le sentiment d’amour aux poumons. Sentez-les se décontracter et respirer avec aise.
Alors que vous détendez vos poumons et y laissez l’énergie entrer pleinement, sentez leur nature humide et spongieuse. Imaginez en souriant, vos poumons comme deux éponges de mer, heureuses de se remplir puis de se vider.

Sourire avec tout l’abdomen

Laissez couler ensuite votre sourire intérieur dans votre foie, au côté droit du corps, juste au-dessous des côtes. Laissez-le se ramollir et s’attendrir au fur et à mesure que vous lui souriez, et l’imaginez en train de sourire lui-même.

Envoyez ensuite le sourire dans les reins, juste au-dessous de la cage thoracique, de part et d’autre de la colonne vertébrale. Les glandes surrénales sont situées sur le sommet des reins. Souriez-leur aussi.

Laissez le sourire se répandre dans toute la partie centrale de votre abdomen, dans la rate et le pancréas. Ensuite, amenez-le au nombril, laissez-le s’immobiliser à cet endroit du corps.

La région du nombril, qui peut recevoir sans mal un accroissement de chaleur, constitue le meilleur endroit pour stocker l’énergie.

Pour amasser l’énergie dans la région du nombril, concentrez-vous sur celle-ci et imaginez l’énergie tournant autour d’elle en forme de spirale, Au bout de vingt-quatre spirales renversez le mouvement, en imaginant l’énergie circulant dans l’autre sens.

Histoire de vous lancer dans la méditation du sourire, voici une vidéo trouvée sur YouTube, qui propose quelques minutes de méditation accompagnée.